Marilyn Monroe – Égérie vintage

Marilyn Monroe, montage de plusieurs photos, de l'icone vintage

Marilyn Monroe est encore aujourd’hui une véritable icône de beauté, qui inspire et qui fascine autant les hommes et les femmes ! Cette chanteuse, mannequin et actrice populaire, hollywoodienne des années 50, éblouit le monde entier grâce à son allure de pin-up, ses courbes féminines, ses airs mutins.

Son amour pour la mode et pour les bijoux lui permit d’affirmer son propre style. L’influence de Marilyn demeure. Elle est toujours considérée comme la reine du glamour. Elle compte parmi les icônes intemporelles du monde occidental.

Dans cet article, nous allons évoquer le parcours, les passages clés de sa carrière et son influence sur la mode (vintage) actuelle.


Marilyn Monroe, montage de plusieurs photos, de l'icone vintage


Marilyn : Ses débuts

Norma Jean Baker (de son véritable nom ) est née le 1 er juin 1926 à Los Angeles en Californie. Elle grandit avec sa mère Gladys Pearl Monroe. Son enfance difficile, est tiraillée par les troubles psychologiques de sa mère. Elle passe par plusieurs familles d’accueil.

A 16 ans, après un mariage arrangé, elle commence à travailler dans l’usine de drones radio-commandés, de son mari James Dougherty. Rapidement, elle est repérée par des photographes militaires. En 1944, elle fait sa première apparition dans une campagne publicitaire puis commence à faire les couvertures de magazines de pin-up. Ses premières photos dénudées façonnent son image de sex-symbol. Sa carrière de mannequin est alors lancée !

Marilyn Monroe, en 1946

Marilyn : ses mariages

Marylin divorce en 1946. Elle se remarie en 1954, avec Joe DiMaggio, célèbre joueur de baseball. L’idylle intense ne dure que 9 mois. DiMaggio et Marylin resteront proches au fil des années, au point d’envisager un remariage.

Marilyn Monroe et Joe DiMaggio

Par la suite, elle se marie avec l’écrivain Arthur Miller. Les magazines et les journaux se passionnent pour la vie sentimentale de la jeune femme. Les rumeurs (parfois avérées) lui prêtent des liaisons avec Frank Sinatra et John Fitzgerald Kennedy, Yves Montand. La vie tourmentée de Miss Monroe est un élément indéniable du mythe Marilyn.

Marilyn : l’apogée de sa carrière

« As a person my work is important to me. My work is the only ground i’ve ever had to stand on. Acting is very important. To put it blunthy, i seem to have a whole superstructure with no foundation. But i’m working on the foundation »

 » En tant que personne, mon travail est important pour moi. Mon travail est le seul terrain sur lequel je n’ai jamais eu à me tenir. Le métier d’acteur est très important. Pour parler franchement, il semble que j’aie toute une superstructure sans fondation. Mais je travaille sur les fondations »

En 1947, Marylin Monroe décide de prendre des cours de théâtre, dans le but de débuter une carrière d’actrice. Le cinéma est déjà une passion pour elle, et un objectif. Elle met donc tout en œuvre pour atteindre son but. Cela porte ses fruits. Elle commence à tourner dans quelques films.


La notoriété de Marylin Monroe atteint le grand public, en 1953, avec le film « Les hommes préfèrent les blondes ».

Quelques films marquants :

Niagara (1953)

Henry Hathaway confie Marilyn Monroe le rôle d’une femme fatale

Les Hommes préfèrent les blondes (1953)

Comédie musicale d’Howard Hawks. Marylin au côté de Jane Russell, incarne une danseuse.

Marilyn y chante le fameux « Diamonds are Girl’s Best Friend« .

Affiches du film "Les hommes préfèrent les blondes" avec Marilyn Monroe et Jane Russell

Rivière sans retour (1954)

Western d’Otto Preminger

Sept ans de réflexion (1955)

Film de Billy Wilder, avec sa scène iconique de la robe se soulevant au dessus de la grille du métro. Scène marquante ancrée dans la culture populaire !

Affiche et photographie de la célèbre scène du film "7 ans de réflexion" avec Marilyn Monroe.

Certains l’aiment chaud (1959)

Marylin avec Tony Curtis. Film pour lequel elle obtient un Golden Globe de la meilleure actrice dans une comédie.

Trois versions de l'affiche du film "Certains l'aiment chaud"

Le Milliardaire (1960)

 Film de George Cukor, Marilyn y rencontre Yves Montand.

Les Désaxés (1961)

Le dernier film de Marilyn Monroe au côté de Clark Gable et de Montgomery Clift.

Marilyn : les dernières années


Malgré son succès et sa popularité, aux débuts des années 60, Marilyn tombe dans une sombre période de dépression. Elle commence à consommer beaucoup d’alcool et de médicaments. Le 5 août 1962, elle décède suite à une surdose de médicaments. Des théories réfutent cette explication. Sa mort reste encore aujourd’hui un grand mystère.

Le mystère de sa disparition reste entier. Mais quelques éléments peuvent expliquer ses tourments : ses aléas amoureux, ses relations houleuses avec les grands studios, ses fausse-couches…

Marilyn était une jeune femme ambitieuse, loin de l’image de la pin-up légère. Marilyn a toujours voulu s’améliorer, progresser en suivant des cours de théâtre, des cours avec l’Actors studio.

Au début de son succès, la star a dû batailler contre l’injuste traitement des studios hollywoodiens. Malgré, sa notoriété dans « Les hommes préfèrent les blondes« , Marilyn est payé six fois moins que Jane Russell. Le système a été dur envers Marilyn, et a fragilisé la comédienne à la fin de sa vie.


L’influence de Marilyn Monroe

« Quelle que soit la façon dont vous pensez à Monroe, sa contribution à la mode ne peut être surestimée. De la robe en satin rose que Monroe portait dans « Diamonds Are a Girl’s Best Friend » à la robe dos nu plissée blanche qui l’entourait dans « The Seven Year Itch », en passant par le numéro à paillettes nue et moulante qu’elle portait pour chanter « Happy Birthday to You » au président John F. Kennedy, la façon dont Monroe portait ses vêtements a changé la façon dont des millions de femmes porteraient les leurs.« 


Christopher Nickens
Couverture du livre "Marilyn in fashion"

Marilyn : passionnée de mode


Marilyn Monroe avait conscience de son pouvoir de séduction et de sa sensualité naturelle. Elle avait une véritable passion pour la mode et a su imposer son propre style.

Au-delà de son physique, cette femme fatale, au « sex-appeal surnaturel », a su conquérir le monde grâce à sa force de caractère. Elle fut actrice majeure de l’émancipation des femmes sans même le réaliser. L’image de la femme-objet futile n’est qu’une illusion. Marilyn a eu un réel pouvoir sur le monde, même si elle a en payé un lourd tribu. L’influence de Marylin est toujours une réalité, plus de 50 ans après sa mort.

Bague vintage, bijoux vintage et mode vintage, on peut obtenir un look très Marilyn Monroe en choisissant les bons accessoires ! Il n’est pas nécessaire d’adopter la blondeur mythique.

Marilyn Monroe, émerveillée, devant un mallette de bijoux vintage
Marilyn amoureuses des bijoux.



Les robes rétro, qui ont habillé l’étoile hollywoodienne, ont encore de succès dans la mode pin-up, comme les robes fourreau, robes moulante ou robes bustier. Quand le vintage s’associe au glamour, on pense tout de suite à Marylin Monroe !

Madonna et Lady Gaga en Marilyn Monroe
Madonna et Lady Gaga en Marilyn

Marilyn : avant-gardiste

Le sex-appeal naturel, fondement de l’image de Marilyn, a été aussi porté par ses choix vestimentaires.

Marilyn en robes de soirée, "habillée" en star
Marilyn en robes de soirée, « habillée » en star
Marylin en tailleur chic et en robes simples
Marylin en tailleur chic et en robes simples
Marilyn en tenues "casual", simples, photograhiée chez elle.
Marilyn en tenues « casual », photograhiée chez elle.

La masse considérable de photographies de Marilyn permet de la voir dans toutes les tenues. Marilyn a été avant-gardiste dans son attitude et dans sa manière de s’habiller, autant en bikini, en robe de soirée, en tailleur chic, ou en tenues « casual ».


Marilyn Monroe ne cesse d’inspirer et d’influencer la mode (vintage) !
Sources de fantasmes autant pour les hommes et les femmes ! Icône indétrônable et éternelle de sensualité, de féminité et de glamour, Marilyn demeure dans l’esprit de chacun. Personne ne s’y trompe. En dépit de ses parts d’ombre, l’authenticité et l’énergie de Norma Jane Baker, alias Marilyn Monroe touche le plus grand nombre.


« I want to say that the people – if i am a star – the people made me a star – no studio, no person, but the person did. « 

« Je veux dire que le public – si je suis une star – le public a fait de moi une star – pas les studios, pas des personnes, mais le public l’a fait. (…)

Marilyn Monroe

Deux couvertures de magazines avec  Marilyn Monroe. Inspirations Vintage.

2 Commentaires sur “Marilyn Monroe – Égérie vintage

  1. Pingback: L’influence américaine dans la mode vintage - Inspirations Vintage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *